Wae ? Nande Gemmei ?

Culture coréenne et japonaise

Gokiburi Gijinka : C’est l’histoire… d’un cafard !

Sep
24

Vous le savez, les japonais sont très doués pour nous faire accepter n’importe quoi : des ninjas pervers, des dieux de la mort sauvant le monde, des robots géants au service des guerres, l’amour qui se trouve à chaque coin de rue…

Ma dernière découverte en date, qui n’est pas spécialement récente pour autant, est un manga très mignon  mais loufoque à la fois :

Gokiburi Gijinka

de Rui Tamachi

gokiburi_3v2

L’histoire:

Gokicha est un adorable petit cafard qui lutte pour se faire des amis humains. Voici donc son histoire après avoir déménagé pour le froid Hokkaido afin d’échapper à la triste réputation de son espèce dans la région de Kanto.

Je suis tombée par hasard sur ce manga et j’ai tout de suite accroché. Gokicha est adorable et tellement bien humanisée qu’on a du mal à y voir un insecte. Mais l’auteur sait nous rappelez à l’ordre en mettant des vues humaines dans l’histoire et là vous vous rendez compte que vous n’avez pas à faire à une adorable petite fille mais bien à un insecte à coque noir avec deux grandes antennes !

Gokicha m’a tout simplement tapée dans l’œil. j’ai aimé le personnage et son histoire, son oublier les dessins. D’ailleurs vous remarquerez qu’elle a trouvé une place dans l’entête de ce blog ;)

gokiburigokiburi_4

gokiburi_2gokiburi_5

J’ai beaucoup aimé ce thème, pourtant si simple et incongru à la fois! Qui aurait envie de lire les aventures d’un cafard ? XD Au Japon, cette petite bête pointe son nez à certaines périodes et apparemment les japonais, loin de l’aimer, la tolère.


 

Pour les passionnés de mangas, les curieux et ceux qui ont du temps à perdre, une petite lecture ça vous tente ? :)